Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 20:17

Alors voyons, de quoi puis-je vous parler aujourd'hui ?

Bien loin de l'angoisse de la page blanche, je suis plutôt face au dilemme du narrateur aux innombrables histoires... Alors comme disent les magazines pour consommateurs : que choisir ?!

Je sais ! Par un hasard voulu par les Dieux des blogs de poker, mes derniers tournois ont été marqués par quelques collisions (pas collusion hein !) entre joueurs et croupières, et en y ajoutant quelques anecdotes annexes on devrait pouvoir dresser un portrait intéressant de la vision qu'ont certains joueurs des femmes... Attention : j'ai dit portrait intéressant, pas flatteur !! Alors messieurs, vous reconnaîtrez-vous dans le ramassis de gros machos (machis au pluriel ?) condescendants décrits ci-dessous ? Je n'espère pas pour vous...


croupiereUne croupière plutôt Zen* est en table. Au boût de trois mains un joueur réalise sa présence et commence à la regarder avec concupiscence (quel joli mot !) et à lui faire des remarques aguicheuses. Ce à quoi la croupière essaye de répondre le plus professionnellement possible (avec une pointe de piquant, c'est une croupière de caractère). Ca donne à peu près ça :

"- Ah nous avons une nouvelle croupière, je n'avais pas remarqué !

- Monsieur ça fait une heure que je suis là.

- Quelles sont vos origines mademoiselle ?

- Monsieur, c'est à vous de parler, revenez au jeu s'il vous plait.

- Non mais vous ne me parlez pas comme ça ! Et puis ne me regardez pas comme ça non plus !! Mais quelle arrogance !!"

Et de là ça dégénère :

"Floor ! Qu'on me change ce croupier !! Non mais vous avez vu comme elle me regarde ? Mais regardez ! Je n'accepte pas qu'un croupier me regarde comme ça !!"

Alors, que s'est-il passé réellement ? Pourquoi est-ce que cela a autant dégénéré, aussi vite ?

La réponse est simple : tout en restant correcte la croupière n'a pas joué le jeu. Elle n'a pas accepté d'être traitée comme un objet de séduction, de gentiment rappeler le joueur à l'ordre tout en lui laissant sous-entendre un peu ce qu'il veut - qu'il pourrait lui plaire, qu'il sait parler aux femmes, insérer la mention désirée - tout en minaudant ou en faisant un petit sourire. Au lieu de cela elle a voulu ré-affirmer sa position de croupier (normalement ce mot n'a pas de féminin...) pro, sérieux et concentré sur son travail. Bref ce qu'on demande à un mec. En-dehors des tournois ladies où un peu d'animation est apprécié, le moins le croupier se fait remarquer et le mieux c'est pour tout le monde. Sur des tables plus détendues ou sympathiques sans grands enjeux on peut se permettre une communication plus conviviale avec les joueurs, mais cela n'entre en aucun cas dans le descriptif du job. Par contre les joueurs attendent autre chose d'une fille, et ce que celui-ci a trouvé horriblement arrogant n'était ni les réponses - sèches mais polies, quoique clairement calibrées pour le faire débander aussi sec - ni le regard de la croupière (si les regards tuaient les joueurs j'aurai déjà un beau palmarès à mon actif...) mais bien le fait qu'elle ne se laisse pas dragouiller.

Donc messieurs les machos, désolé de vous l'apprendre mais une croupière n'a pas pour devoir de répondre à vos avances, ni même de les accepter gentiment et avec le sourire. Elle a pour devoir de donner les cartes, de compter les jetons, et de veiller au bon déroulement de la partie - y compris en rappelant à l'ordre un joueur dont c'est le tour de parole. Le reste est du bonus, et ça ne dépend que de la bienveillance de la croupière et de son humeur. Vous avez payé pour du poker, pour le reste c'est un personnel différemment qualifié et il y aura supplément.

 

Tiens, ça me fait penser à une phrase charmante entendue récemment. Vous savez qu'il y a des masseuses dans les tournois de poker ? Enfin, parfois des masseurs mais ils n'ont pas toujours le même succès, pourtant ils sont plus musclés, c'est utile pour détendre les muscles crispés des joueurs tendus... Mais peut-être pas tous les muscles.

http://proteampartouche.com/wp-content/uploads/2010/02/MassageDetente.jpgPour ceux qui n'ont jamais vu de masseuses dans un tournoi, c'est simple : elles se balandent avec un coussin, lorsqu'un joueur a besoin de leurs services il met sa chaise à l'envers, s'appuie sur le coussin et fait vaguement semblant de jouer  pendant qu'il est massé. Le service a l'air bon car beaucoup en redemandent, et surtout l'effet sur le jeu est apparent ! Il y a ceux qui sont bien détendus et qui vont jouer sereinement (mais seulement les mains importantes, parce qu'on ne va pas gâcher des minutes de nirvana pour un Valet fatigué !), ceux qui sont tellement relax qu'ils font n'importe quoi et perdent vite leurs jetons, et puis les vrais raisonnables, ceux qui cessent complètement de jouer pendant le massage...
Certains joueurs sont des abonnés des massages et vont en prendre des heures d'affilée (ce qui n'est pas donné à tout le monde). Il faut bien dire que tous les joueurs de poker ne sont pas de grands sportifs, et qu'à rester assis comme ça toute la journée on a vite fait d'attraper des crampes. Pareil pour nous pauvres croupiers, mais on n'a bien sûr pas le droit aux masseuses pendant le travail, alors on se rattrape parfois entre nous en salle de pause (j'ai dit "massages" !).

Mais revenons à nos masseuses pros. Comme le savent bien les kinés, ce type de métier exige une bonne dose de recul : on masse un patient, pas "un mec" ou "une nana". Mais le patient l'a pas forcément cette vision des choses, et confondra parfois soins et tripotages, même si le massage n'est pas thaïlandais. D'où toutes sortes de remarques plus ou moins subtiles sur les masseuses et leurs services... Mais aucune n'a atteint le niveau de la suivante : un joueur dit à un autre "ça te dirait pas toi ? Ca a l'air bien..." et l'autre de répondre "Non, moi une fille comme ça si elle commence par me masser il faut qu'elle m'aspire." Classe, non ? Toujours pas ? Ok.

http://www.pokeractu.net/wp-content/uploads/2008/12/carmen-electra-poker-playboy.jpg

Jusqu'ici ça allait presque, c'était sans les mains. Ce n'est pas toujours le cas...

Une croupière arrive sur une table avec un lourd passif : une collègue à elle vient d'en sortir (une croupière aussi pro que gentille), et elle est comme beaucoup d'entre nous coupables du Suprême Délit de "non-service de bonnes mains". L'autre croupière se retrouve à quelques tables de là, et le joueur l'insulte devant son amie "Ah, ça change de l'autre salope, heureusement qu'elle n'est plus là cette connasse" et ainsi de suite. Inutile de dire que ça lasse très vite la croupière présente, qui finit par demander au joueur de tempérer ses propos et de revenir au jeu. Ah, tiens, une nouvelle cible ? Aller, on lui rentre dedans !! Le joueur - petit et très baraqué - commence à s'exciter, "Comment, vous la défendez ?!" et à reporter tout sa colère sur la nouvelle. Ca s'enchaîne très vite, quelques mots plus tard le joueur en vient à bousculer la table et à balancer ses jetons (de tournoi) à la gueule de la croupière, qui lui dit "non mais allez-y, frappez-moi tant que vous y êtes, ça vous défoulera", et l'autre à deux doigts de l'exhaucer, partagé entre son envie (son habitude ?) de fracasser de la femelle et sa crainte de briser son image de "mec" en fracassant une nénette...

Le staff est bien sûr intervenu, les a escortés séparément hors de la salle, les maintenant à distance pendant que le mec essayait de se justifier en disant "mais elle me cherche, mais elle en veut, je vais lui casser la tête"...

Je n'irai pas justqu'à dire qu'à ce stade des opérations la croupière se laissait faire sans rien dire, mais entre ses explications et les réactions du joueur il y avait totale disproportion, il est clair qu'il avait envie de se défouler et que faute d'une meuf il aurait bien éclaté la suivante.

Mais le pire à mon avis ? La touche finale qui éclaire ses propos d'une lumière révélatrice de sa vision du monde et des femmes ?

Son argument final et majeur, clamé haut et fort à plusieurs reprises : "Vous savez ce que je paye moi ? Vous savez combien ils me coûtent tous vos tournois ?!"

Non, monsieur, on ne le sait pas, du moins pas dans le détail. Mais les tournois ne sont gratuits pour personne, et nombre d'autres joueurs y mettent une bonne partie de leur budget loisirs (ou parfois de leur loyer en retard, mais c'est une autre histoire). Tous ne font pas pour autant un tel scandale. Et surtout : pouvez-vous m'expliquer le lien entre vouloir frapper une fille et le fait d'avoir dépensé de fortes sommes d'argent ? Est-ce que vous sous-entendez que parce que vous avez payé les croupières doivent être dociles et se laisser traiter de tous les noms sans répondre, ou allez-vous plus loin en insinuant que si vous payez vous pouvez en faire ce que vous voulez, y compris lui exploser la gueule si ça vous excite ?

 

Alors, que retirer de toutes ces histoires ? 

Rien de bien glorieux malheureusement.

Hottest BitchIl semblerait que pour beaucoup d'hommes - et a fortiori de joueurs de poker - encore, en 2010, journée de la femme ou pas, les femmes s'achètent. Si on a du pognon elles doivent au moins nous rassurer sur notre virilité et notre charisme en nous faisant de petits sourires complaisants, et si elles peuvent nous tailler une petite pipe au passage c'est mieux et elles peuvent espérer un pourliche.

Je vois à cela plusieurs raisons : la société dans son ensemble n'a pas encore autant évolué qu'on voudrait nous le faire croire, le milieu du poker est plus machiste que la moyenne, il inclut de nombreux d'origines méditeranéennes (j'inclus mon Sud et l'Italie, aucune idée sectaire ici) où cette tendance est encore accrue... Je ne parle ici que de tendance, il y a fort heureusement des gentlement partout !!

Et pour preuve j'en prends cette dernière anecdohttp://www.o-poker.net/news/wp-content/uploads/2010/02/actu_2368.jpgte bien plus réjouissante dont le "Hero" est le joueur corse Jean-Paul Pasqualini, qui s'est imposé sur le circuit depuis l'année dernière. Je deale à sa table où se trouvent plusieurs italiens, dont une jeune italienne plutôt mignonne. Tout se passe bien, sauf que la jeune femme est très short stack. Elle envoie son tapis sur la grosse blinde de Jean-Paul qui lui balance la traditionnelle question "Veux-tu que je te paye ?", si ce n'est que cette fois il précise qu'il fera ce qu'elle veut : si elle veut être payée il paiera sinon il jettera. Elle lui dit qu'elle veut être payée et il paye avec deux jolis connecteurs (6/7), qui sauf horreur sont bien derrière les As que dévoile notre italienne. Elle double son stack sur le coup et restera un peu en table. Ce move peu commun ne sera accompagné d'aucune tentative de capitalisation, d'aucune remarque sexiste, pas même si ma mémoire est bonne d'un classique petit "Comme ça nous aurons plus longtemps le plaisir de votre présence" (ce qui n'aurait pas été bien méchant, il faut bien le dire). Classe, le monsieur ? Là oui !! Et le jour où il arrêtera de stacker tous les jetons à ante de la table (c'est la mode apparemment chez certains gros joueurs, suivez mon regard) il marquera encore un point chez moi...

 

http://www.pokermondiale.com/wp-content/uploads/2010/03/peter-jepsen.jpgOù est la limite entre les petits jeux de séduction habituels entre hommes et femmes et un début de harcèlement ? Comment la donne** est-elle modifiée quand la femme est dans une position de service (croupière, masseuse etc.) ? Que peut se permettre un homme à une table de poker, et que doit accepter une femme ou non ? Des questions bien complexes auxquelles je n'ai ni la prétention ni l'envie d'apporter des réponses, moi moins que quiconque : je suis adepte d'une certaine galanterie, et suis coutumier d'allusions plus ou moins fines à la bagatelle.*** Je crois que c'est à chacun de trouver ses limites et de les assumer. Ce qui est par contre certain c'est que la position de croupier, comme on l'a souvent vu ici et ailleurs, nous met parfois dans une position assez difficile, et là encore c'est à chacun de nous de trouver le juste milieu entre : garder sa place, garder son job, et garder sa dignité. Quant à la place de la femme à une table de poker, elle est en pleine évolution, avec probablement un certain retard sur sa place dans la société. Mais les choses avancent, et c'est à chacun de nous, messieurs, de faire en sorte qu'elle avancent mieux, plus vite. Et ça n'empêche pas d'essayer de trouver vos compagnes parmi des joueuses, voire des croupières, ou comme Peter Jepsen ci-contre des masseuses. Le tout est de rester respectueux, et de ne pas croire que votre argent vous donne tous les droits...

 

 

*Les croupières sur les photos ne sont bien sûr pas celles de mes anecdotes

**C'est le cas de le dire, et je sais que les plus cagoulés d'entre vous ont entendu "add-ons"...

***La traduction de cette phrase en langage du 21ème siècle est en préparation au moment où je tape ces lignes

Partager cet article

Repost 0
Published by Poker Dealer - dans Poker Ladies
commenter cet article

commentaires

poker gratuit 20/10/2010 09:22



He he, très bon article, le poker avant tout !



AlKriS 19/04/2010 23:08



Toujours agréables à lire tes billets ;)



Présentation

  • : Poker Dealer, croupier blogueur
  • Poker Dealer, croupier blogueur
  • : Les parties de poker vues de l'autre côté : blog d'un croupier de tournois professionnel.
  • Contact

Profil

  • Poker Dealer
  • Croupier depuis 4 ans, je me consacre actuellement aux gros tournois et à l'évènementiel. Co-auteur de Poker Trash avec François Montmirel, musicien, parfois acteur, ma vie est comme une longue partie de poker : excitante et toujours variée !!
  • Croupier depuis 4 ans, je me consacre actuellement aux gros tournois et à l'évènementiel. Co-auteur de Poker Trash avec François Montmirel, musicien, parfois acteur, ma vie est comme une longue partie de poker : excitante et toujours variée !!

Engagez-vous, rengagez-vous !!

Ce blog vous plait ? Vous voulez être tenus au courant des nouveaux articles ?
INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWSLETTER !!
Vous serez alors prévenus directement de toutes les nouveautés.

Recherche

Poker Trash

00-PokerTrash-C1

Eh oui, c'est mon bouquin ! Bon, c'est pas avec ça que je vais devenir milliardaire, mais que ça ne vous empêche pas d'en acheter pour vous et tous vos amis, parce que pour 15€ vous aurez franchement de quoi vous amuser - et même apprendre 2-3 trucs - avec les pires travers du monde du poker !

Pour ce que valent les critiques, j'aime bien celle-ci : link
Et si votre boucher habituel n'en a plus vous le trouverez partout en ligne y compris ici : link

Take me to your dealer !

Vous cherchez un dealer (de poker, bien sûr ) professionel ?! Contactez-moi !!
Je dealerai vos tournois ou sit'n'gos de Texas Hold'em pour une somme raisonnable et légalement (auto-entrepreneur), que ce soit pour un évènement entre amis, pour une entreprise ou pour un tournoi en cercle ou casino. Mes références incluent : les cercle Clichy et Gaillon, l'EPT, le Partouche PT et l'Evian PT, et de nombreuses soirées d'évènementiel ou de Comité d'Entreprises alors n'hésitez pas !
Possibilité d'initiation aux diverses formes de poker et de cours techniques de Hold'Em, et j'ai bien sûr un répertoire de collègues pour les évènements multi-tables.

A bientôt...